AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 William Blake [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 16:06

Âme Errante : William Blake

Position : Debout derrière dix centimètre de pierre

Alentours : Des alentours vous ne pouvez pas voir grand chose. Votre vision se réduit à une petite fenêtre d'à peine 20cm sur 20. Part ce trou situé au niveau de votre ventre, filtre un peu de lumière. Tout le reste est dans le noir. Vous ne le savez pas encore mais vous êtes emmuré vivant. Lorsque vous vous êtes endormis vous étiez dans un lit. Une foisque vous vous réveillerez votre cauchemar commencera.
De marge de manœuvre, vous n'avez que de quoi respirer. Si vous êtes claustrophobe vous êtes tombé bien bas. N'imaginez même pas pouvoir bouger ou vous retourner dans votre prison de pierre non. A peine pourrez vous remonter votre bras contre votre corps pour vous gratter le nez.

Objet : Votre objet est pour le moment hors de votre champ de vision. Vous n'en aurez connaissance que si vous parvenez à vous sortir de là.

Autre : contrairement aux autres, vous disposez de votre caleçon. Soyez reconnaissant au destin.


Bon courage ...

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 16:38

Le sommeil de William était une fois de plus agité de ses habituels cauchemars. La porte était ouverte et la chose ancienne remontait lentement à la surface. Cette fois c'était la bonne, il le savait. Il voyait déjà luire dans les ténèbres des yeux emprunts d'une malveillance sans bornes. Dans quelques secondes, il allait LE voir. Il cligna des yeux et secoua la tête. Il faisait encore sombre, mais il venait de se réveiller. La frustration était à son comble. Il était si proche de la vérité. Mais quelque chose n'était pas comme d'habitude. Soudain il réalisa. Il n'était plus dans son lit. Il n'était plus à l’hôtel. La panique commença à germer le souffle court, il essaya de regarder autours de lui et se rendit compte qu'il pouvait à peine bouger. Seigneur, il était enterré vivant. Le poids de son corps sur ses jambes lui indiqua qu'il était debout. Aucune douleur, il ne semblait pas blessé. Il céda alors a l'angoisse.

- Au secours! Quelqu'un! Aidez moi!

Il savait que personne ne répondrait. Il tenta de contrôler sa respiration. Perdre son sang froid ne servirait à rien. Bon, analyser la situation. Il était arrivé la veille, et s'était couché presque immédiatement. Mais était ce bien la veille? Il ne se souvenait de rien d'autre que de s'être allongé dans le lit. Il semblé coincé derrière un mur, mais il y avait une petite ouverture. Déjà, il ne mourrais pas d'asphyxie. La première chose à faire était de sortir de là, il aviserais par la suite. Avec le peu de liberté de mouvement dont il disposait, il tâta le mur devant lui. De la pierre visiblement. Un nouvel élan de panique le submergea. C'était sans espoir. Comment pourrait il briser un mur de pierre à mains nues? Il allait mourir de soif sans même savoir ce qui lui était arrivé. Non, hors de question. Il ne se laisserais pas mourir comme une bête blessée. A gestes lents, il entreprit de fouiller de la main son cercueil de pierre. Peut être trouverait il le salut. Au moins, il n'était pas nu, il avait encore son caleçon, mais il doutait que ses vêtements l'attendait derrière cette prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 16:45


Lorsque vous aurez fini de tâter autour de vous, vous pourrez constater qu'il n'y a rien, aucune anfractuosité, tout est lisse et sent le moisi. Une petite araignée vous courre le long de l'épaule. A moins que ce ne soit un scolopendre. Ou même encore un quelconque insecte répugnant.

Une ombre passe devant la petite lucarne, mais ce n'est peut-être qu'un mirage. Et au dessus de vous vous entendez un petit grignotement.

Que faites vous ?
Préférez vous tenter d'appeler encore pour voir si l'ombre n'est qu'un mirage ?
Ou bien levez vous la tête vers le grignotement ?


_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 16:57

Rien. Il n'y avait rien dans cette tombe. Pas le moindre outil, pas le moindre moyen de sortir. Pas même de fragilité qui aurait pu être exploité pour abattre cette cloison de pierre. Puis William crut apercevoir une ombre passer devant l'ouverture. Avait il rêvé? Une bouffée d'espoir enivrante l'envahis et il s’apprêtait à appeler de nouveau à l'aide. Cette personne pourrait sans doutes prévenir les pompiers ou autre. Mais il bloqua le son dans sa gorge. Et s'il s'agissait de la personne qui lui avait fait ça? Quel sort allait il lui réserver s'il se rendait compte qu'il était toujours en vie? Cette ouverture dans la pierre lui sembla alors comme le pire des dangers. N'importe qui pourrait y faire passer une arme a feu et l'abattre, ou pire... Le besoin de sortir d'ici se fit alors plus pressant. Il essaya de maîtriser sa respiration pour faire le moins de bruit possible. Il sentait quelque chose se balader sur son épaule mais n'y prêta pas d'attention. Sans doutes un insecte inoffensif. Du moins c'est ce dont il essayait de se convaincre. C'est alors qu'il entendit un son étrange. Une sorte de grignotement au dessus de lui. Qu'est ce que c'était encore? Peut être était ce un rongeur qui se frayait un chemin dans une partie poreuse de la roche? Peut être le chemin de la liberté. Ou peut être un autre danger. Qui sais? Une nuée d'insectes qui allait le dévorer vivant. William se rendit compte que tout autours de lui, le moindre détail lui semblait être un danger mortel potentiel. Son instinct lui disait que dans cet endroit, il n'avait pas forcement tors. Plissant les paupières pour ne pas recevoir quelque chose dans les yeux, il leva la tête pour voir quelle était l'origine de ce bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 17:05


Vous avez décidé de lever les yeux vers le bruit.

Tout d'abords vous ne voyez rien, il faut un temps à vos yeux pour discerner les ombres et trouver ce à quoi elles ressemblent. Il semblerait que vous soyez dans une sorte de cheminée. Au dessus de vous se trouve des sortes de poutres posées au petit bonheur la chance. La première est hors de portée de bras, mais vous vous dites que si vous parveniez à vous y accrochez, cela pourrait être une "porte de sortie". Cependant, leur emplacement aléatoire et l'obscurité vous empêche de savoir exactement si votre corps pourrait se glisser entre elles. Mais cela reste facultatif lorsque l'on a un espoir de fuite.

Pour en revenir au petit bruit, vous distinguez sur l'une des poutres une petite forme qui s'agite. Elle est ronde et de la taille d'un rat. Au moment où vous voyez le rat, celui ci stoppe sa toilette et vous toise. Puis elle se rapproche et alors vous discerner exactement ce que c'est .....

Un rat à tête humaine. En miniature ...
Il vous regarde et sourit, vous montrant ses petites quenottes de rongeurs.

Que faites vous ?

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 17:26

Une cheminée. Un chemin vers la liberté. Tout n'était pas perdu pour le moment. Quoi qu'il y ai à l'autre bout, cela serait sans aucun doute que l'endroit où il se trouvait. Il voyait des poutres. Elles pourraient lui servir de point d'appui pour grimper au sommet. L’étroitesse de l'endroit devenait un avantage, William pourrait entamer une ascension en s'appuyant de part et d'autre du conduit, et dès qu'il aurait atteint la première poutre, tout deviendrait plus aisé. Il échafaudait un plan dans sa tête quand il se souvint du bruit de rongeur qu'il avait entendu. Il plissa les yeux pour mieux distinguer et vit qu'il ne s'agissait que d'un rat. Un profond soulagement lui desserra l’étau qui comprimait sa poitrine. Puis le rat s'approcha et William vit alors que sa tête était humaine. Petite, mais bel et bien humaine. Il étouffa un cri de stupeur et son cœur se remit à cogner contre sa cage thoracique. Mais qu'est ce que c'était que cette abomination? Au cours de ses études du mythe, il avait déjà vu plusieurs gravures représentant des hybrides entre un humain et un animal, mais il n'avais jamais rien vu de semblable. La minuscule tête lui sourit. Cette créature n'était peut être pas totalement inoffensive, mais il ne savait pas comment réagir. Il tenta de se contrôler et poussé par une pulsion, s'adressa au petit rat en murmurant, se rappelant de l'ombre furtive qu'il avait entraperçu a travers l'ouverture du mur et qui pouvait toujours se trouver là.

- Salut... Y a une sortie là haut?

Pendant quelques secondes, il se sentit totalement stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 17:32


Le rat-homme vous regarde d'une drôle de manière. Peut-être ne vous comprends t-il pas. Peut-être vous trouve t-il à son goût. Difficile à dire sur un si petit visage. Puis prestement et avec une agilité à faire palir un rat standard, il saute de poutres en poutres jusqu'à se retrouver au dessus de vous. Sans hésitation il vous saute sur l'épaule, approchant d'un peu trop prés sa bouche/gueule de votre oreille.

Comprendspas.

Il machouille frénétiquement quelque chose.

Comprendspasquoitudis

A nouveau il grignote quelque chose, puis vous sentez ses petites pattes qui sont en fait des doigts humains agripper votre oreille et la malaxer, comme s'il tâtait la marchandise. Puis il saute sur le mur et l'escalade comme si c'était un sol à l'horizontal. Vous abandonnant à votre sort.

Vous vous retrouvez à nouveau tout seul dans le noir.

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 17:49

Lorsqu'il vit que l'animal ne réagissait pas, William pensa qu'il devenait fou, et que ce n'était rien d'autre qu'un rat. Mais lorsque l'animal sauta de poutre en poutre pour descendre et agrippa à son oreille, l'antiquaire retint son souffle. Cette chose était bien réelle. Et en plus elle savait parler. Certes elle ne semblait pas comprendre ce qu'il lui avait dit, mais elle avait répondu. Mais dans quel endroit de fou avait il atterrit? La petite chose rat remonta le mur et disparut de son champ de vision. William se retrouvait de nouveau seul. Il n'allait quand même pas se laisser mourir comme un vaurien. Il respira lentement et reprit le contrôle de lui même. Lorsqu'un bateau faisait naufrage, on disait qu'il fallait suivre les rats, car eux savaient ou se diriger pour trouver la sortie. Aussi fou que cela puisse paraitre, Bill décida de faire confiance a cette petite bête. Il appuya fermement les bras de part et d'autre sur les murs, et forçant sur ses muscles, essaya de se hisser en plaquant également ses pieds contre les parois. Il avait déjà vu faire ça à la télévision, et les lois de la physique étaient de son coté. Il lui fallait atteindre au moins la première poutre, et espérer que le bois n'était pas vermoulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 17:53


Vous commencez votre ascension. Celle ci n'est ni simple, ni sympathique. De part l'étroitesse du conduit votre marge de manoeuvre est réduite et donc vous devez placer votre buste et vos bras d'une manière fort désagréable qui finira par vous brûler et consumer vos forces si vous persistez.

Le petit bruit du rat-homme a reprit plus haut sur les poutres.
Alors que vous avez fait quelques centimètres, votre prise lâche et vous retournez à la case départ, le dos quelque peu griffé à cause des pierres et le moral en berne.

Par la lucarne, l'ombre est de retour, elle reste cette fois ci et obscurcit l'ouverture. Quelqu'un se trouve devant vous.

Retentez vous de monter ou bien essayez vous cette fois l'option de l'ombre?

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 18:14

Étrangement, cet exercice semblait beaucoup plus simple quand on voyait quelqu'un le faire à la télévision. Porter son propre poids par pression sur les murs n'était pas quelque chose d'aisé. Et l'étroitesse du conduit ne permettait pas de prendre des prises stables. Il s'approchait de la première pourpre. Plus haut, les grignotements avaient repris. Le rat-homme était encore là. Si seulement William pouvait monter au mur comme lui. Et l'inévitable arriva. Il avait mal assuré sa prise, et lorsqu'il tendit le bras pour attraper la première poutre, il commença à glisser et retomba en bas du trou. William enrageait. Qu'est ce qu'il avait fait pour mériter ça? Peut être s'était il engagé trop loin sur le chemin des dieux très anciens, et qu'il savait des choses que les humains n'étaient pas sensé savoir? Peut être étaient ce des agents des dieux qui avaient imaginé pour lui cette épreuve cruelle? Il se sentait mal, le dos douloureux. Il inspira profondément pour se calmer. On l'avait mis ici, il y avait forcement un moyen de sortir. Visiblement, on ne l'avait pas glissé par le haut, si on l'avait jeté, il se serait brisé les reins sur les poutres et serait mort. Il cherchait un moyen autre quand il se rendit compte que l'ombre était revenue, et qu'elle se trouvait juste devant la petite lucarne. Quelqu'un était là, juste derrière le mur. Quelqu'un se jouait de lui, prenait plaisir a le voir souffrir. William perdit son sang froid et se mit a crier.

- Mais qui êtes vous bon sang? Qu'est ce que vous voulez? Répondez moi espèce de vicelard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 18:20


Votre accès de colère provoque des petits sanglots de l'autre côté. Il semblerait que la personne en face de vous soit sensible et indéniablement féminine. Quoi que vous n'avez jamais entendu une femme sangloter comme ça, c'est un sanglots qui ressemble vaguement à un couinement.

Cela continue et continue. Vous avez ouvert les vannes et visiblement cela ne semble pas vouloir s'arrêter. Le pire, c'est que vous avez fait fuir l'ombre. Vous entendez désormais une porte claquer et les pleurs cessent. Bien joué.

Votre ami le rat-homme quand à lui à cesser de grignoter et est redescendu se percher sur votre épaule et est à nouveau en train de vous tripoter le lobe de l'oreille.

Ziuksait.Zukpeutaider.Zukreviendu

Dans ce babillage aiguë et rapide, vus réussissez à discerner une chose, il peut vous aider. Aussi étrange et inattendue que soit cette aide.


_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 18:36

Ce cauchemar allait il prendre fin un moment? Voila que la seule personne qui aurait pu le sortir de là venait de s'enfuir. Furieux contre lui même, William se sentait totalement abandonné. Fallait il se résigner et attendre la mort salvatrice? Non, il n'était pas de ce genre d'hommes. Il ne lui restait qu'une seule solution, la bouche d'aération qui s'ouvrait au dessus de lui. Il leva la tête pour préparer une nouvelle ascension quand il vit le petit rat-homme descendre jusqu’à son épaule. Il lui attrapa de nouveau l'oreille et poussa un petit couinement qui ressemblait vaguement à des mots. William comprit que cette petite chose pouvait l'aider. Son cœur se mit à battre un peu plus vite.

- Oui, je t'en prie, aide moi...

Mais dans un accès de lucidité, William se rendit compte que tout ceci était futile. Comment une petite créature comme ce rongeur pouvait l'aider? Allait il ronger le mur jusqu’à créer une ouverture assez grande pour le laisser passer? Cela prendrais des jours, des semaines, et il serait mort d'inanition d'ici là. A moins que cette créature ne soit dotée de pouvoirs magiques. Il ne étonnerais même plus vu la situation. Il leva de nouveau la tête pour observer l'agencement des poutres, et tenta d’échafauder un plan d'escalade qui s’avèrerait plus efficace que le précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 18:49


Vous avez donnez votre accord à la petite bête et celle ci semble prise d'une frénésie et d'une excitation sans limites. Vous sentez son petit coeur battre à toute allure et votre oreille se fait triturée dans tous les sens, comme si elle voulait vous l'arracher.

Zukaidezukveutcadeauouizukcadeaucadeauchairzukplaisirchairhommezuk

Il semblerait bien qu'ici les services ne soient pas gracieusement proposé et il vous en coûtera un peu de chair pour vous sortir de là. Cependant vous n'êtes pas prêt à en céder aussi facilement, mais vous aurez beau vous creuser la cervelle .... Vous verrez que les parois se déroberont à vous car trop lisses et que les poutres resteront hors d'atteintes tant qu'on ne vous donnera pas le tuyau.

Alors, acceptez vous de donner un cadeau à Zuk en échange de votre liberté?

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 19:04

La petite créature semblait totalement frénétique. William dut se concentrer pour comprendre ce que signifiaient ces couinements suraigus, mais finit par comprendre que cette chose, qui semblait s’appeler Zuk acceptait de l'aider si en échange il la laissait... lui manger un morceau. Le jeune homme fut pris d'un haut le cœur en pensant à cette éventualité. Se faire manger un morceau par un rat à tête humaine. Le tout sans anesthésie. Mais c'était une histoire de fou.

- Heu, finalement je vais essayer de m'en sortir seul...


Voilà qu'il faisait la conversation à une chimère prénommée Zuk, le tout emmuré vivant avec pour seule issue un conduit d'aération avec une poutre salutaire qui demeurait hors de portée. S'il ne ressentait pas une légère douleur dans le dos dues a sa dernière tentative d'évasion, il aurait pensé qu'il était encore en train de dormir dans le lit tiède et moelleux de l’hôtel. Dans un nouvel accès de courage, il tenta à nouveau de monter le long de la paroi de pierre mais il fut coupé dans son élan plus rapidement cette fois que la dernière. Il fallait se résigner. La seule chose qui lui restait à faire -et il avait du mal a croire qu'il était en train de penser ça- c'était de faire confiance à ce Zuk. La peur lui rongeait l'esprit. Cela allait surement être très douloureux. Bien qu'il n'était pas très douillet, il s'agissait quand même de se faire dévorer vivant par un rongeur là. Tremblant de tous ses membres, il chercha du regard son petit compagnon et, les lèvres agitées de soubresauts, les larmes aux yeux, il se résigna.

- D'accord... J'accepte... Mais fait ça vite, s'il te plait...

Il étouffa un sanglot au fond de sa gorge et regarda le petit animal, et ne put retenir sa question, comme un petit enfant qui s’apprêtait à recevoir une piqure du médecin.

- Est ce que... Est ce que ça va faire mal?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 19:24


Après votre accords, vous ne pouvez plus retenir la folie du rat. Il se met à danser un gigue sur votre épaule en couinant à qui mieux mieux. En gros ça parle de rats, de viande, de patate. Vous pouvez pensez qu'il songe à vous assaisonner. Mais rien n'est bien sûr. Cependant vous avez raison de craindre la morsure du rat-homme car, comme vous vous en apercevrez, la blessure à vif vous lancera et finira par s'infecter cruellement si vous ne l'a traitez pas très vite.

La palpation de votre lobe se fait sensuelle et érotique. Le rapport de cet animal avec sa nourriture est à la fois sacralisée et sexuelle. Assez troublant comme sensation n'est ce pas?

Mais pas le temps de chipoter qu'il ignore votre demande de petit enfant pour plonger ses petits crocs sale dans la chair tendre de votre oreille. La douleur est vive et immédiate. Ça brûle et ça pique à la fois, c'est comme si on traçait des petits pointillés à la foreuse avant de tout déchirer doucement et méticuleusement. Vous hurlez autant que vous pouvez, rien n'aurait pu vous préparer à cette douleur ....

Zuk ... Zuk arrête !

Votre bourreau s'arrête subitement, laissant pendouiller votre lobe à moitié arraché. Mais il le garde précieusement entre ses mains. Il n'en a pas finit avec vous.

vatenvaten!Zukmangerzukoccupervaten!
Zuk s'il te plaît, laisse le !

La voix qui vous veux du bien ressemble a celle des petits sanglots de tout à l'heure. Serait-elle revenue l'ombre?

nazeuveupasnazeuveupas!
Zuk ne fait pas l'enfant, il n'est pas pour toi tu le sais

Zuk siffle d'une manière menaçante vers la petite trappe mais lâche votre oreille. Vous le sentez se gonfler contre vous, son poil se hérisse et ses couinements se font agressifs. Visiblement votre sauveur lui fait peur. Tellement peur qu'il fuit et détale dans les poutres en insultant l'autre de sa petite voix chouineuse.
Si vous baissez les yeux, vous verrez une main féminine se tendre par la lucarne et s'accrocher sur le rebords.

Monsieur est-ce que ça va?


_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 20:11

William regretta instantanément d'avoir donné son accord a cette monstruosité. La frénésie qui semblait s'être emparée du rat ne présageait rien de bon. Il ne s'arrêterait pas. William sentait qu'il allait se faire dévorer vivant. Puis la douleur. Il s'était déjà fait percer les oreilles plusieurs fois, mais jamais cela n'avait été semblable à cette douleur. Tout ce que voulait le jeune homme, c'était s'endormir. Ne plus sentir cette saloperie lui dévorer l'oreille. Entre deux cris, il lui sembla entendre une voix, et Zuk donner une réponse. Sans doute une hallucination auditive, l'espoir que quelqu'un vienne l'aider qui lui faisait entendre des choses. Mais la voix résonna à nouveau. Et surtout, Zuk avait interrompu sa besogne. Le cerveau engourdi, il était à peine conscient que la douleur avait cessé. Il porta la main à son oreille ensanglanté. La sale bestiole semblait apeurée et conscient à s'en aller. Au moins ce désastre avait une leçon associée. Dans ce lieu maudit, il ne fallait faire confiance a personne, et encore moins à un hybride répugnant. Lorsqu'il vit la main passer au travers de l'ouverture, il se tapit au fond de sa cellule. Il reprenait sa respiration et tentait d'oublier la douleur et de penser à quoi devait ressembler son oreille. Sa voix se fit à peine plus qu'un murmure.

- Qui êtes vous?... Faites moi sortir d'ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 21:10


Bien que vous l’ayez à peine murmuré, la personne de l'autre côté du mur vous a entendu. La main sur la trappe se crispe légèrement. Elle semble réfléchir. Oui une main peut réfléchir. Et vous pouvez le déduire rien qu'en l'a voyant se crisper de telle manière sur la trappe.

"Je vais vous faire sortir d'ici" est la seule chose que vous entendez comme réponse.
Et comme dans un divin miracle, le mur se fend en son milieu et la lumière qui vous semble éblouissante parait, vous inondant de sa pâleur suprême. Au centre de ce halo mystique se dessine un physique, une forme, une femme. Dieu ?

Non. simplement celle qui vient d'ouvrir la porte.
Lorsque vos yeux se seront fait à la lumière, vous distinguerez son visage et son physique. Une jeune femme somme toute fort agréable à regarder. A ceci prés que son minois est celui d'un rat. Une amie à Zuk sans doutes.
Tournez vous et vous découvrirez que votre geole était en fait une sorte de dame de fer trafiquée, un pan de mur moulé en forme humaine et intégré au mur. Impressionnant. Et tout le reste de la pièce .... Est intégralement nu. Rien. Nada.

Je suis Nyx, suivez moi, je vais vous faire sortir d'ici ....

Elle vous tends sa jolie mains d'humaine, aucune expression sur son visage de rongeur.

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 21:24

La voix semblait si délicate. Après la terrible épreuve qu'il venait de subir, William était prêt à tout pour sortir de cet enfer de pierre qui le condamnait à la mort. Il regarda la main qui semblait réfléchir, et vit la pierre se fissurer et sa prison s'ouvrir en deux. Il était libre. Il ne savais pas ce qui l'attendait derrière. Peut être que sa sauveteuse était un monstre assoiffé de sang qui n'attendait que de terminer le travail entrepris par Zuk. Mais qu'importe, il allait devenir fou s'il restait dans sa geôle. Ses muscles étaient engourdis a force de rester immobile. Il s'étira plusieurs fois pour faire de nouveau circuler le sang dans ses membres. La douleur de son oreille devenait supportable, mais c'était une gêne permanente qui le lançait à intervalle régulier. Il faudrait soigner ça avant que ça ne finisse par s'infecter. Il pris enfin le temps de regarder qui était la personne qui l'avait fait sortir d'ici. Une jeune femme pensa il, avant de regarder sa tête. Fantastique. D'abord le rat à tête humaine, et maintenant l'humaine à tête de rat. Mais dans quel endroit sombre de l'univers avait il atterrit? Au moins, cette chimère la ne semblait pas avoir pour ambition d'en faire son gouter. Ceci étant, Zuk aussi semblait déterminé à l'aider avant de se faire les dents sur son lobe. Il n'osa pas fixer la femme rat pour ne pas la mettre mal à l'aise. Il regarda dans chaque recoin de la salle, cherchant quelque chose qui pourrait lui être utile, ou a défaut ses vêtements.

- Merci. Merci de m'avoir sorti d'ici. Mais ou suis je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 21:46


La jeune femme ne semble pas rassurée. Elle ne cesse de jeter des coups d'oeil furtifs autour d'elle et de se tordre ses jolies mains comme si elle craignait un coup qui viendrait de nul part. Son petit museau poilu se plisse et ses moustache ne font que frémir. Elle semble renifler quelque chose. Enfin elle vous regarde à nouveau.

Je ne peux pas vous dire où nous sommes. Sachez juste que les Maîtres vous cherchent ....

Elle se fige brutalement et ses oreilles en forme de parabole pivotent à l'arrière de son crâne. Puis elle se ranime à nouveau, tout son visage frémissant.

Ils m'ont demandé de vous donner ça ....

Elle sort de la poche de son tablier un petit paquet envelopper d'un chiffon de cuisine. Si vous le déballez vous y découvrirez une petite fiole au liquide opaque ainsi qu'un petit scalpel rouillé. Puis, une fois le message remis, elle prends subitement peur et détale par une porte dérobée que vous n'aviez pas vu. Surement celle par laquelle elle est partie avant.

---> Vous pouvez rajouter à votre inventaire 1 remède + 1 scalpel rouillé <-----
---> En suivant la jeun femme, vous tomberez sur la prochaine étape de votre aventure <---

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   Dim 11 Sep - 22:02

Au cours de sa carrière dans le commerce, William avait développé une sorte d'instinct pour deviner ce que pensaient les gens avec qui il parlait. Il fallait pas mal de subtilité pour déchiffrer le langage du corps humain. Et bien que son interlocutrice soir a moitié un rat géant, il pouvait aisément deviner que cette dernière était de toute évidence terrifiée, et qu'elle guettait l'arrivée de quelqu'un. Visiblement, ses "maîtres", comme elle les appelaient, devaient être les propriétaires de cet endroit, et donc les responsables potentiels de son enlèvement. En plus, ils seraient en train de le chercher. Parfait, il pourrait exiger une explication en bonne et due forme. Étrangement, William avait décidé d'occulter le fait qu'un rat à tête humaine et qu'une humaine à tête de rat était des créatures abominables qui n'étaient pas censé exister. Mais y penser ne ferait qu’entamer sa santé mentale, alors il préféra accepter le simple fait qu'ils étaient là. Lorsque Nyx sortit un paquet de son tablier et le lui tendit, il ne sut trop s'il devait l'ouvrir ou s'il s'agissait d'un nouveau piège. Il se résigna et déplia le chiffon qui entourait les deux objets. D'abord une fiole contenant un liquide inconnu. Ce truc ne lui inspirait pas la moindre confiance, mais peut être qu'il finirait par l'identifier et que cela s'avèrerait utile. Et un scalpel. La lame était certes rouillée, et certainement émoussée, mais cela restait une arme redoutable capable de planter. Enfin, redoutable du moment que la personne d'en face ne soit pas armée... Il leva la tête vers la jeune fille qui semblait de plus en plus apeurée.

- Merci Nyx. Qui sont tes maîtres? Pourquoi me cherchent ils?

Loin de répondre à ses questions, la créature prit la poudre d'escampette et disparut en passant par une porte qu'il n'avait pas remarqué jusqu'à présent. Au loin, il entendait les bruits de pas furtifs de Nyx et tentait de la suivre. Il était sur qu'elle détenait pas mal de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Blake [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
William Blake [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William Hanami[Fini] [Seb]
» A deux doigts de la mort. [Terminé]
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Lunacy :: Le Château :: La pièce aléatoire :: ~ Topic Clos-
Sauter vers: