AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 William Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Blake
Goûle
avatar

Age du personnage : 34
Ancienneté : 55
Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: William Blake   Dim 11 Sep - 15:29

Général.

Prénom : William
Nom : Blake
Pseudonyme : Bill
Âge : 34 ans

Description physique.

William est un homme que l'on pourrait qualifier de banal. Il n'est ni un gringalet, ni un colosse. Mesurant un mètre soixante quinze pour quatre vingt bons kilos, il est ne se distingue pas vraiment dans une foule. Les cheveux mi longs, châtains, laissés à l'abandon et souvent emmêlés, les yeux verts, soulignés par d'énormes cernes violacées qui lui donnent un perpétuel air triste, le teint très pale, une petite moustache et un bouc souvent accompagné d'une barbe de trois jours, les dents légèrement jaunâtres à cause de la cigarette et du café, William n'est pas un modèle de beauté, mais possède son propre charme plutôt sombre. Ses vêtements sont très à la mode. Le seule problème, c'est qu'on ne lui a jamais dit que c'était la mode d'il y a dix ans. D'autant que ses tenues sont souvent froissées et poussiéreuses, du fait qu'il n'est pas rare qu'il les porte plusieurs jours d'affilé, enfermé dans sa cave à étudier. Bien qu'il soit un homme de science et de livres, il n'est pas rare que William se lance a travers le monde en quête d'un objet à ajouter a sa collection, et ses nombreux voyages, souvent dans des environnements difficiles et hostiles, lui ont forgé une musculature plutôt agréable à regarder. William porte également de nombreux bijoux. Bagues, colliers, bracelets, tous orné d'étranges motifs, et tente vainement de camoufler ses cernes avec un trait grossier de crayon noir sous les yeux.


Description morale.

C'est là que tout se complique. Depuis sa plus tendre enfance, William n'a jamais été proches des autres. Il préfère la compagnie de ses livres à celle de ses semblables. Il n'a jamais vraiment eu d'amis, si ce n'est l'un de ses professeurs d'université pour qui il éprouvait un profond respect. Autrement, le contact avec les gens n'est pas la chose qu'il recherche le plus. Seuls trois personnes trouvent grâce à ses yeux. Son ancien mentor, Henry Hermitage, qui lui a tant appris sur le mythe, sa secrétaire et assistante, Cassandra Hopkins, qui partage sa passion pour l'occultisme, et bien sur sa petite amie, Arhyn Taslan, un joli brin de fille qu'il vois de temps en temps et qui accepte son coté famille Adams sans rien reprocher. Depuis son enfance, William a développé une sorte d'obsession pour l'occultisme, et particulièrement ce qu'il appelle les Dieux très anciens. Concrètement, il est prêt à croire à beaucoup de chose, et est convaincu que le monde est peuplé de créatures de cauchemars qui se terrent dans l'obscurité. Ces choses là le terrifient, mais exercent en même temps une fascination morbide. En dehors de ça, il ne s’intéresse pas à grand chose. Si l'on accepte ses déviances, William est plutôt facile à vivre. Il a seulement tendance à faire preuve de pas mal d'arrogance quand il s'agit d'un sujet qu'il maîtrise parfaitement.

Défauts.

- Décalé
- Solitaire
- Sombre
- Fanatique.

Histoire.

Chapitre 1 : Enfance

Fils unique d'un père archéologue, Andrew Blake, et d'une mère anthropologue et professeur d'histoire, Sonia Blake, William était prédestiné à embrasser la voie de la connaissance et de la science. Le jeune garçon ne fut scolarisé qu'à l'age de dix ans, son éducation ayant été assurée par ses parents avant cela. En ce sens, il n'avait que très peu, voir pas d'amis du tout. On aurait pu penser que son entrée à l'école lui aurait permis de se développer des amitiés, mais il s'est vite attiré l'animosité de ses paires en devenant en quelques semaines le meilleur élève de sa classe, subissant les éloges de ses professeurs et les critiques acerbes de ses camarades de classe. Mais il ne s'en plaignait pas, au contraire. Il trouvait ses condisciples fades et inintéressants. Tandis qu'ils passaient le temps dans la cour de récréation à jouer au baseball ou à la course, ou se défiant dans des concours de lutte à main nues, William, lui, préférait rester dans son coin, un livre sur les genoux, toujours désireux d'étancher sa soif de connaissance. Il faisait preuve d'une intelligence exceptionnelle, et n'aspirait qu'à discuter des secrets de l'histoire, des mystères indéchiffrables de l'humanité, et de problèmes métaphysiques bien trop en avance pour son age. De fait, il ne côtoyait pas grand monde en dehors de ses parents, qui eux mêmes semblaient inaccessibles, mystérieux, et passaient le plus clair de leur temps dans la cave, souvent en compagnie d'autres personnes, tous vêtus de longues capes pourpres ornées d'étranges symboles dont il ne connaissait pas la signification, lui qui pourtant, malgré son jeune age, parlait déjà plusieurs langues et était capable de traduire quelques langues mortes comme un scientifique chevronné. Cette fameuse cave qui agissait sur lui comme un aimant était pourtant le seul endroit de la maison qui lui était interdit. Mais tout le monde le sais, les interdits sont les plus grandes tentations pour les jeunes enfants. Un soir, alors que ses parents s'étaient rendu a une conférence traitant du mystère de la construction des pyramides Égyptiennes, il subtilisa la clé de la cave dans la chambre parentale et ouvrit la porte de la cave. Il entama la descente des escaliers. Ses yeux s'habituaient peu à peu à l'obscurité ambiante, et son cœur battait la chamade. Dans cette pièce mystérieuse, les murs de pierre brute étaient couverts des mêmes symboles qui ornaient les capes des étrangers. L'espèce de peinture rouge sang semblait luire dans l'obscurité, le sol de terre battue semblait animé de sombres pulsations, comme si la terre elle même respirait d'une aura maléfique. Au centre de la pièce, un piédestal sur lequel était posé un livre de cuir ancien ouvert. L'instinct de William lui hurlait de courir, de s'éloigner de cet endroit maudit, de monter les escaliers et de se réfugier dans la sécurité tranquille de sa chambre, mais cet ouvrage de cuir sombre aux pages jaunies couvertes de gravures atroces et de textes étranges l'attirait comme un papillon vers une flamme. Il ne contrôlait plus son corps. Son bras se tendit vers le sinistre livre. A mesure qu'il s'approchait, un vrombissement semblable au bourdonnement d'un millier d'insectes lui vrillaient les tympans, son cœur menaçait d'exploser dans sa poitrine, il se sentait fiévreux, hypnotisé, et ses doigts effleurèrent l'ouvrage. Dans un hurlement à glacer le sang, des milliers de vérités affluaient dans son esprit. Un mince filet de sang coula de son nez. Une voix d'outre-tombe s'adressa directement à son esprit. Une voix colossale d'une puissance infinie, la voix d'un géant dont la bouche serait remplie d'eau et d'algues. Elle l'appelait, le conjurait de le rejoindre, dans une langue occulte qu'il n'avait jamais entendu, mais qu'il comprenait pourtant parfaitement. Puis tout pris fin soudainement, le silence assourdissant après le vacarme, le corps parcouru de tremblements incontrôlables, épuisé comme après avoir couru mille kilomètres, William se laissa aller dans l'obscurité et perdit connaissance.

Chapitre 2 : Adolescence

William n'avais jamais parlé à quiconque de l'incident de la cave qui s'était déroulé quelques années plus tôt. Il n'avait que très peu de souvenirs de ce qui s'était passé après avoir touché le grimoire maudit. Il s'était réveillé plusieurs heures après, avait gravis les escaliers comme si sa vie en dépendait. En se retournant, il avait entraperçu, dépassant de la terre du sol, une sorte de pseudopode nécrosé pourvu d'un œil à son extrémité, qui avait disparu dans la terre meuble dès qu'il l'avait vu. Il n'avait jamais su s'il avait imaginé cette créature ou si elle avait vraiment été présente dans cette cave. Depuis cet incident, il était sujet à des cauchemars tous les soirs. Il rêvait qu'il tombait dans une étendue d'eau aussi vaste qu'un océan, et qu'il était irrémédiablement attiré dans les profondeurs, guidé par la même voix humide et caverneuse qui ne cessait de l'appeler. Mais ses songes stoppaient brutalement à chaque fois, avant d'avoir atteint le fond où il était sur qu'il obtiendrais les réponses à toutes les questions qui le hantaient. Il redoutait ses rêves autant qu'il espérait y retourner, car chaque soir, il s'enfonçait plus profondément dans l'obscurité des profondeurs. Il s'était plongé avec une ardeur redoublée dans l'étude des mythes et des mystères de l'humanité. Il avait eu ses diplômes de premier cycle avec des notes qui flirtaient avec l'excellence et avait tout naturellement poursuivi son cursus par une université d'histoire et d'anthropologie, suivant les traces de sa mère. Pour payer ses études et avoir quelques sous en poches, il avait trouvé un emploi a mi temps comme bibliothécaire. Toujours aussi solitaire, il trouvait beaucoup de plaisir à travailler au milieu des livres, sources du savoir ancestrale. Mais c'est en seconde années qu'il fit la rencontre de l'homme qui changerais sa vie, l'un de ses enseignants, le professeur Henry Hermitage. Ce vieux bonhomme à la barbe blanche et à l'air autoritaire. Ce n'était pas simplement un homme de bureau. Il avait connu le terrain, l'aventure, et surtout, il savait. Il connaissait les horreurs sans nom qui parcouraient le monde à l'insu de l'humanité depuis l'aube des temps. Il devint un mentor avisé pour William et lui enseigna son savoir des sciences occultes, les moyens de les combattre, et de les identifier. Il lui apprit à mettre un nom sur le feu qui le rongeait depuis son enfance. L'étude de nombreux ouvrages banni de la bienséance tels que le Necronomicron, le Des Verdiis Mysteris, le De Botanica Diabolica, et d'autres ouvrages tout aussi peu recommandables lui apporta des réponses, mais souleva également des milliers d'autres interrogations. C'est a cette époque qu'il fit la connaissance de Cassandra Hopkins, une jeune femme d'une beauté incroyable qui partageait la même passion que lui pour l'occultisme. Après une relation intense mais de courte durée, les deux jeunes gens préférèrent devenirs d'inséparables amis, plutôt que des amants enfiévrés. Son physique s'affirma et l'enfant devint un jeune homme charismatique qui attirait beaucoup, mais ne daignait pas accorder d'importance au gens autre que Cassandra et le professeur Hermitage. William s'était fixé un but. Rassembler le plus d'objets possibles, authentiques, ayant un rapport avec les dieux très anciens, et au final ouvrir un musée dédié aux puissances occultes. Chaque soir, il plongeait dans le même rêve. Après plusieurs années, il avait atteint les fonds de l'océan, à l'endroit d'où provenait la voix mouillée. Il se trouvait arpentant les ruines d'une ville sous marine. Une ville étrange à l'architecture inconnue, les murs formant des angles impossibles, siège d'une puissance terrifiante. Au cœur de cette citée digne des Atlantes, une porte titanesque. William savait que tout se trouvait derrière cette porte. Mais à chaque fois que le sol se mettait à trembler, annonçant l'ouverture des montants de bois pourri, il se réveillait, frustré de ne pas pouvoir aller plus loin. Le temps s'était écoulé, et l'adolescent était devenu un jeune homme, ayant tous ses diplômes en poche, il était temps pour William de concrétiser ses ambitions.

Chapitre 3 : Âge adulte

Peut on vraiment dire que William était arrivé à devenir un adulte? Il avait gardé un visage fin et juvénile, mais son physique s'était affirmé. Il avait réussi avec son travail à mi temps à mettre quelques sous de cotés. Tout naturellement, il s’associa avec Cassandra et ensembles, il décidèrent d'ouvrir une boutique d'antiquités. Quel meilleur moyen de rassembler des objets relatifs au mythe? Ils furent surpris de voir que le commerce d'antiquités était un secteur très lucratif, et très bientôt, ils furent à l’abri du besoin et disposaient même d'une solide petite fortune pour acheter les pièces les plus rares et les plus chères. Dans leur magasins, un bric a broc digne d'une caverne des merveilles. De vieilles horloges côtoyaient des toiles de maître, des statues flirtaient avec des armures d'époques, des étagères couvertes de livres anciens contrastaient avec des flamberges, des claymores, et d'autres estramaçons fixés au murs. Mais William n'avait pas perdu de vu son but, et il savait que ce n'était pas en restant cloitré derrière son bureau qu'il trouverais de quoi satisfaire sa soif de connaissance ténébreuse. Il entreprit alors de parcourir le monde. Au fil des années il s'était tissé une toile gigantesque d'informateurs plus ou moins recommandables, qui lui garantissait de dénicher des pièces rares. Des villes perdues d'Amérique du Sud aux déserts Africains en passant par les montagnes d'Asie, William arpenta le monde entier a la recherche des mystères de sa passion. Sa collection s'étoffait de nombreuses pièces, toutes authentiques, qu'il avait obtenu au prix de nombreux efforts. Son savoir et ses connaissances étaient dignes du professeur Hermitage. A l'instar de son mentor, il était autant un homme d'action et de terrain qu'un érudit. Plus sa quête progressait, plus il redoutait les vérités atroces qui s'ouvraient à lui. Il savais que ces créatures malveillantes et intemporelles étaient tout ce qu'il y a de plus réels. Vampires de Feu, Vagabonds Dimensionnels, Chiens de Tyndalos, Shoggots, tant de choses qui grouillaient dans les recoins les plus sombres du monde. Et ses rêves qui persistaient. A présent la porte s'ouvrait entièrement, et quelque chose remontait des profondeurs du monde. Quelque chose de colossal, d'une malveillance défiant l'imagination, quelque chose d'aussi vieux que l'univers, mais cette fois encore, William se réveillait avant de voir de quoi il s'agissait. Au cours d'un de ses voyages d'affaires qu'il trouvait particulièrement ennuyeux -comment prendre plaisir a négocier la vente de meubles Français d'époque Louis XV quand on passait son temps a déchiffrer les mystères de la création?- il fit la connaissance d'une jeune femme, dont il avait embouti la voiture par accident. Au premier regard, son cœur chavira et il sut qu'elle était la femme de sa vie, comme s'il avait passé toute sa vie à attendre ce moment. Cette femme, Arhyn Taslan, avait également succombé au sombre charme de notre antiquaire, et s'était accommodé de l’excentricité de cet homme. La vie poursuivait son rythme, jusqu'au jour ou l'un de ses informateurs contacta William. Il était question d'un objet d'une rareté incroyable. Un monolithe de cinq mètres de haut couverts d'écritures relatant l’existence d'incroyables créatures plusieurs fois centenaires qui avaient l’apparence d'humains. D'après ses sources, cet objet était authentique. Il fallait que William se rende sur place. Quelque chose d'une telle rareté ne se négociait pas au téléphone. Il avait obtenu les coordonnées de l'endroit ou il rencontrerais une personne qui lui servirais d’intermédiaire avec le propriétaire de la pierre étrange, un riche collectionneur qui souhaitait se séparer d'une partie de sa collection sans raisons apparentes. Flairant le bon coup, le jeune homme sentait qu'il pourrait mettre la main non seulement sur l'objet convoité, mais surement sur d'autres pièces d'égale valeur qui pourraient venir enrichir sa propre collection. Sans hésiter, il confia la direction du magasin à Cassandra, passa expliquer son voyage à Arhyn, et sauta dans le premier avion. Après un long voyage il arriva enfin dans une ville du nom de Bright Fall. Il devait rencontrer son contact le lendemain, mais pour l'heure il était tard et il avait besoin d'une bonne nuit de sommeil. Il opta pour un hôtel confortable et, épuisé par le voyage, s'installa dans le lit plus que confortable après une douche salutaire. Lentement, il plongea dans le sommeil, pensant déjà au profit qu'il ferait.

Spécificités.

William possède un tatouage prenant l'intégralité de son dos, et représentant le cercle du panthéon des dieux très anciens. Il est également sous surveillance de la police, soupçonné d'être impliqué dans plusieurs trafiques d'antiquités et contrebande.


Conclusions.

Avatar : Johnny Depp.
Sources d'inspiration :

- Film "La neuvième porte".
- Jeu sur Iphone "1112".
- Ambiance du jeu "Silent Hill"
- L'oeuvre de Lovecraft.
- Mes connaissances personnelles sur le mythe et l'occultisme.

Je crois avoir un peu débordé, mais je n'ai pas pu m'arrêter d'écrire.
Merci a tous ceux qui auront eu le courage de lire jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loxery
¤ Fondatrice // Petite fille turbulente ¤
avatar

Age du personnage : 995
Ancienneté : 340
Messages : 223
Date d'inscription : 24/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake   Dim 11 Sep - 15:43

BIENVENUE


Avant de commencer, sache que nous les Seven's te souhaitons la bienvenue dans notre humble château.
Ta fiche étant finie, je viens voir s'il y a des modifications à apporter !
Votre Fiche a été validée
Bravo !

Ceci étant fait, voici comment vont se dérouler les opérations.

Tout d'abords un Seven va venir te prendre en charge, ça ne sera pas forcement celui qui t'auras validé (donc moi). Il ouvrira un topic dans la pièce aléatoire car c'est ici que commencera réellement l'aventure pour toi.

En attendant cela, n'hésite pas à profiter de la section "Vous et votre personnage" où tu pourra mieux faire connaissance avec toi et les autres joueurs. Au fur et à mesure de tes rencontres, n'oublie pas de remplir le
carnet de bord de ton personnage, ainsi toi et les autres pourrez suivre ton cheminement dans Sweet Lunacy.
De même, si tu souhaite tisser une relation avec un autre joueur, la demande se fait dans la partie "vos relations". Il te faudra alors établir une fiche dans le topic avec ton nom, le nom de tes amis/ennemis/conjoint et la nature de cette relation.
N'oublie pas non plus de remplir ton profil et ta signature avec les informations fournies dans le règlement

Une fois cela fait, tu peux désormais entièrement profiter du forum et bien entendu de sa partie Flood afin de mieux connaître tes camarades !

Puisse tu survivre assez longtemps pour voir le soleil se lever Invité ...


_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- martinet
- couteau en obsidienne

Objets :
- Trousseau de clef
- Peluche miteuse
- Potion (infini)

Carnet de Bord
Bio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangorn
¤ Schizophrène Notoire ¤
avatar

Ancienneté : 45
Messages : 38
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake   Dim 11 Sep - 15:54

Bienvenue, c'est moi qui vous prendrai en charge ... Surveillez la pièce aléatoire, votre réveil y figurera très bientôt

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100

Armes :
- faux rouillée
- ongle de pouce

Objets :
- corde
- clé rouillée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Spox
Goûle
avatar

Age du personnage : 29
Ancienneté : 47
Messages : 39
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: William Blake   Dim 11 Sep - 23:17

Bienvenue camarade ! C'est agréable de voir les petites arrivées, le forum se creuse tout doucement, on s'en souviendra le jour ou il aura acquis beaucoup plus d'âme perdues.

Bon jeu à toi ! On se croisera peut être dans le château ! Entre une poursuite de monstre, et une scène de torture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shenzi
¤ Fondatrice // Beautée imbue d'elle même ¤
avatar

Ancienneté : 114
Messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: William Blake   Dim 11 Sep - 23:18

Tellement vrai Meryl ! XD

Bon jeu à toi nouvelle proie !

_________________
Santé : 100/100 Mental : **/100
État : R.A.S

Inventaire
Armes :
- Rouge à lèvres empoisonné
- Grandes aiguilles
- Contrôle des plantes

Objets :
- Trousseau de clef
- Masque Maudit
- Potion (infini)

Bio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Blake   

Revenir en haut Aller en bas
 
William Blake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A deux doigts de la mort. [Terminé]
» « Ton amitié m'a souvent fait souffrir ; sois mon ennemi, au nom de l'amitié. » William Blake
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Présentation Mike Blake
» William Delacroix [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Lunacy :: Vous arrivez ... :: * le Registre des Âmes :: ~ Âmes Validées-
Sauter vers: